Les sites Comparagroup
Accueil > Lexique des livrets d'épargne et placements en ligne > PEL
Lexique des livrets d'épargne et placements en ligne
Envoyer à un ami Imprimer

PEL

Consistant en un livret d’épargne ouvrant droit à un prêt immobilier, le PEL, produit bancaire réglementé par l’Etat, peut s’avérer être une solution tout à fait intéressante pour concrétiser un projet immobilier, à condition toutefois de respecter les règles auxquelles il reste attaché, pour pouvoir profiter pleinement de tous les avantages prévus.

Nécessitant tout d’abord un premier versement minimum de 225 €, des dépôts réguliers restent ensuite exigés à hauteur de 45 € par mois au rythme choisi par l’épargnant pourvu que le montant total annuel de ceux-ci soit au moins égal à 540 €, pour un plafond global fixé, quant à lui, à 61 200 €. Le calcul des revenus générés par cette formule varie en fonction de l’établissement bancaire auprès duquel la souscription a lieu, celui-ci pouvant être effectué chaque jour ou par quinzaine.

La durée de cette phase d’épargne doit être supérieure ou égale à quatre ans pour pouvoir bénéficier pleinement de la rémunération du PEL de 2,50 %, de la prime d’Etat correspondant aux deux cinquièmes des gains acquis dans la limite de 1 525 € et du droit à prêt pouvant s’élever jusqu’à 92 000 € pour un taux d’intérêt actuel de 4,20 % et une durée de remboursement comprise entre 2 et 15 ans.

Permettant de connaître, dès l’ouverture, le taux d’intérêt du prêt immobilier qui sera consenti, le PEL apparaît comme la solution idéale pour les futurs acquéreurs souhaitant prendre le temps d’investir dans les meilleures conditions, celle-ci étant défiscalisée en termes d’impôt sur le revenu, tandis que les cotisations sociales ne sont, pour leur part, prélevées qu’à la clôture du placement, pour les contrats de moins de 10 ans.

Au-delà de cette durée, il n’est ensuite plus possible d’ajouter le moindre fonds, les prélèvements sociaux sont perçus chaque année et, deux ans plus tard, le placement se trouve également soumis à l’imposition sur le revenu ou, selon le cas, à un Prélèvement Forfaitaire Libératoire de 19 %.

Définition(s) associée(s)

Actualités

25 août 2014

L’épargne progresse en France malgré le désintérêt pour le Livret A

L’épargne progresse en France malgré le désintérêt pour le Livret A La Banque de France a publié en août ses premiers chiffres relatifs à l’épargne des Français pour le 1er[...]
Lire la suite

18 août 2014

PSA Banque engrange 10 000 nouveaux clients

9 août 2014

Le Livret Distingo de PSA Banque à 2,20%

9 août 2014

Le Livret A s’incline

14 juillet 2014

Bientôt un compte courant chez Bforbank