Les sites Comparagroup
Accueil > Livret Binck

LIVRET BINCK

Présentation du livret Binck

Depuis son apparition en 1999, le courtier en ligne Binck n'a cessé de progresser et figure désormais parmi les cinq plus grandes d'Europe, gérant aujourd'hui 370 000 clients pour un encours de 9,6 millions d'euros. Si son implantation sur le marché français ne remonte qu'à septembre 2008, elle a déjà su séduire plus de 10 000 de nos compatriotes. Bien que centrée, en grande partie, sur l'investissement boursier, elle propose toutefois une offre de livret déréglementé.

Pour ne pas limiter la clientèle touchée par son offre de livret, Binck a choisi d'imposer en la matière des critères d'ouverture large, ainsi ce placement peut être ouvert par toute personne physique, majeure ou mineure, représentée par un tuteur, la seule condition étant que celle-ci ait sa résidence fiscale située sur le territoire français.

Moyennant le respect de ces conditions et le versement d'une somme minimum de 15 €, les frais d'ouverture du livret BinckBank sont offerts, l'investisseur peut dès lors bénéficier d'un placement présentant un taux brut, hors période de promotion, de 2,25 % pour l'année 2010, sur lequel il peut investir sans limite, celui-ci étant déplafonné.

L'ensemble des opérations de gestion du livret Binck peuvent être effectuées par l'intermédiaire de la plate-forme Internet proposée gratuitement par l'enseigne, et sur laquelle les opérations de gestion ne donnent lieu au prélèvement d'aucun frais, tout comme les versements et les retraits. L'approvisionnement du placement peut ainsi s'effectuer par ce moyen sous la forme de virements, qui doivent toutefois respecter un montant minimum de 15 €. Il convient aussi de noter que, pour conserver ce livre ouvert, Binck impose un encours minimum de 15 €, en dessous duquel celui-ci est automatiquement clos.

Les gains ainsi générés par ce placement sont calculés, comme dans le cas de la majorité des livrets d’épargne, sur le principe de la quinzaine. Ainsi, une somme déposée ne commence à produire des intérêts que durant la première quinzaine complète suivant son dépôt, c'est pourquoi l'enseigne conseille de procéder à ce type d'opération en fin de période ; il en va de même pour les retraits, dont les montants cessent de produire des bénéfices pour l'ensemble de la quinzaine au cours de laquelle l’opération a lieu, raison pour laquelle il convient donc d’effectuer ce type de transactions plutôt en début de quinzaine. Le résultat de ces calculs est ensuite ajouté au capital le dernier jour de l'année.

Le livret Binck étant un livret déréglementé, les sommes reçues sont soumises à l'imposition prévue pour ce type d'investissement, c'est-à-dire un prélèvement de 12,30 % au titre des contributions sociales, auquel il faut ajouter une seconde retenue correspondant, au choix de l'épargnant, à l'incorporation des intérêts générés à ses rémunérations dans le cadre de l'imposition sur le revenu de ce dernier, ou bien à un Prélèvement Forfaitaire Libératoire de 19 %. La première solution est à conseiller pour les investisseurs non imposables, le taux net de ce livret s'établissant alors à 1,98 %, tandis que dans le second cas celui-ci diminue à 1,57 %.

Bien que présente depuis peu sur le marché de l'épargne française, Binck réussit à proposer ici un livret offrant l'un des trois meilleurs rendements de sa catégorie, permettant ainsi de placer cette formule parmi les plus attractives du marché. Il est aussi important de noter que, Binck étant une banque originaire des Pays-Bas, ce sont les règles de ce pays en matière de garantie des dépôts qui s'appliquent, permettant aux investisseurs de bénéficier d'une couverture de 100 000 € par personne, qu'il convient de comparer aux 70 000 € proposés par les organismes français.

LEO_300x250_1

Synthèse sur le livret d'épargne Binck

Affichant, comme la plate-forme de l’enseigne se plaît à le rappeler, des tarifs jusqu’à 82 % moins chers que ceux de la concurrence, en matière de courtage notamment, Binck.fr entend bien poursuivre cette même politique afin d’attirer également le public vers les nouvelles formules mises en place et représentées aujourd’hui par le Livret Binck.

 

Garantissant une épargne totalement sécurisée, sans même avoir besoin de changer de domiciliation bancaire, cette offre propose, aux internautes, d’investir leur capital, de manière totalement libre, sans le moindre frais prélevé à l’occasion des dépôts ou des retraits et sans la moindre contrainte pour ce qui concerne les montants à verser ni même la fréquence de ces transactions.

 

Binck.fr permet ainsi aux épargnants, grâce à ce livret, de « ne pas laisser leur argent dormir, lorsqu’ils n’investissent pas en bourse », d’autant plus que la rémunération de celui-ci se place, en outre, parmi les meilleures de sa catégorie, et sans, qui plus est, aucune limite en termes de dépôt.

 

Présentant des intérêts calculés tous les 15 jours, la plate-forme conseille donc d’effectuer les dépôts avant le 15, ou avant le dernier jour, de chaque mois, tandis que les retraits doivent être réalisés, de préférence, après le premier, ou le 16, afin de profiter du maximum de rendement possible. En tant que livret fiscalisé, les gains perçus par l’intermédiaire du Livret Binck sont également soumis à l’imposition, au titre des cotisations sociales, de 12,30 %, et du Prélèvement Forfaitaire Libératoire, de 19 %, à moins que les bénéfices acquis ne soient intégrés dans le revenu du contribuable lors de la déclaration de celui-ci. 

Forces et faiblesses du super livret Binck

Les plus

  • + Pas de frais d'ouverture ni de gestion

 

Les moins

    • - Le taux de rémunération
    • - L'absence d'opérations promotionnelles