Les sites Comparagroup
Accueil > Actualités > Retour des épargnants sur le Livret A
Actualités des livrets d'épargne
Abonnez-vous au flux rss Envoyer à un ami Imprimer
3 juillet 2016

Retour des épargnants sur le Livret A

Retour des épargnants sur le Livret A

Mars, avril et mai auront été des mois positifs pour le Livret A qui semble à nouveau attirer l’épargne après une longue période de décollecte massive que l’on croyait sans fin.

Collecte à nouveau positive sur le Livret A

400 millions d’euros ont été collectés en mai sur le Livret A. Ce résultat fait suite à une série de collectes positives en avril, + 260 millions d’euros, et en mars, + 310 millions d’euros. Cela faisait longtemps que la CDC n’avait pas observé 3 mois de collecte positive sur le Livret A.
 

Une seule ombre au tableau, le LDD (Livret de Développement Durable) termine le mois de mai sur une décollecte de 40 millions d’euros, ceci après deux mois d’embellie où il avait collecté 120 millions d’euros en mars et 100 millions en avril.
 

Ces bons résultats ne sont cependant pas suffisants pour éponger la décollecte constatée depuis le début de l’année sur ces deux produits, laquelle est passée fin mai à 620 millions d’euros.
 

Il n’empêche que la tendance s’est inversée et l’encours cumulé sur ces deux produits d’épargne est remonté à plus de 356 milliards d’euros, avec près de 257 milliards d’euros pour le seul Livret A.

La faiblesse des taux d’intérêt favorable au Livret A

Tandis que l’année dernière, le Livret A perdait 440 millions d’euros au mois de mai et le LDD 19 millions d’euros, le schéma pour la même période s’est totalement inversé cette année alors même que la rémunération de ces livrets d’épargne est tombée à 0,75% en 2015.
 

L’explication couramment avancée est la déception des épargnants qui avaient placé leurs économies sur des contrats d’assurance-vie. La chute continue des taux de rémunération des fonds en euros, dont la moyenne 2015 n’a pas dépassé les 2,30% net de frais de gestion alors qu’elle était encore de 2,90% en 2012, aurait fait réfléchir. Certes, des écarts importants existent entre les contrats, de 1,25% à plus de 3,50%, mais rien à l’horizon ne permet d’envisager une remontée des fonds euros dont certains répercutent plus lourdement la politique menée par la Banque centrale européenne de baisse des taux d’intérêts maintenus à un niveau quasi nul, voire négatif. La politique de taux zéro freine inévitablement les gains d’assurance-vie, lesquels supportent ensuite l’impôt sur le revenu et les contributions sociales à 15,5%. Un tel relent de confiscation pousserait les épargnants à réorienter leurs économies sur le Livret A, produit d’épargne défiscalisé et garanti, leur paraissant finalement plus avantageux.
 

Cette explication courante qu’affectionnent les médias se heurte cependant à une collecte toujours massive du côté des assurances-vie. En mai, la FFSA (Fédération Française des Sociétés d’Assurances) enregistrait une collecte nette positive de 1,4 milliard d’euros, soit une collecte nette de 11 milliards d’euros sur les assurances-vie depuis le début de l’année. La remontée de l’épargne défiscalisée ne coïncide pas à une décélération des placements d’assurance-vie.

Révision à la baisse du taux du Livret A

Ce retour des épargnants, s’il est motivé par la différence de rémunération entre Livret A et assurance-vie, risque fort de se tarir si jamais le taux d’intérêt du Livret A tombe à 0,50%. C’est pourtant ce que le gouverneur de la Banque de France risque de prescrire le 1er août prochain au regard de l’inflation. Ce serait une première dans l’histoire du Livret A qui, depuis sa création en 1818, n’a jamais plongé en deçà de 0,75%. La décision finale revenant au gouvernement, la baisse du taux du Livret A est difficile à faire passer à moins d’un an des élections. Soigner ce qui lui reste de popularité pourrait l’emporter sur la raison qui commande d’aligner le Livret A sur l’inflation et de favoriser l’épargne longue qui profite mieux à l’investissement.

 

Retour à la liste des actualités
A lire également
9 février 2018
Fortuneo renchérit son offre sur le Livret+

Fortuneo prolonge son offre de bienvenue sur l’ouverture d’un premier Livret + jusqu’au 21 février 2018 avec un petit plus : le taux bonifié de 2% bruts est garanti pendant 4 mois.


Lire la suite
5 novembre 2017
Le Livret+ Fortuneo porté à 2%
Tandis que les taux d’intérêt standards de l’épargne s’effritent, Fortuneo renouvelle son offre sur le Livret+ et propose, jusqu’au 22 décembre 2017, un taux promotionnel de 2% garantis pendant 3 mois sur les versements nets dans la limite de...
Lire la suite
30 octobre 2017
Le prélèvement forfaitaire unique (PFU), une option pas une obligation, du moins pas encore
« Flat tax » ou, en français, prélèvement forfaitaire unique (PFU) est le nom du nouveau régime fiscal qui s’appliquera à l’épargne au 1er janvier 2018 et déjà en vigueur pour certains contrats...
Lire la suite

Actualités

9 février 2018

Fortuneo renchérit son offre sur le Livret+

Fortuneo renchérit son offre sur le Livret+ Fortuneo prolonge son offre de bienvenue sur l’ouverture d’un premier Livret + jusqu’au 21 février 2018 avec un petit[...]
Lire la suite

5 novembre 2017

Le Livret+ Fortuneo porté à 2%

30 octobre 2017

Le prélèvement forfaitaire unique (PFU), une option pas une obligation, du moins pas encore

26 octobre 2017

Première décollecte en septembre sur le Livret A

25 mai 2017

2% bruts garantis 3 mois sur le Livret + Fortuneo

Comparatif

Comparez les différents super livrets en un simple clic

Fiches pratiques

Le fonctionnement des livrets d'épargne expliqué grâce à nos fiches pratiques

Synthèse

Découvrez les forces & faiblesses des banques en ligne au sein de notre rubrique synthèse

Lexique

Les termes techniques des livrets d'épargne n'auront plus de secret pour vous grâce à notre lexique.

Comparalivrets sur Facebook